Collectivité

LUTTER CONTRE LES INCIVILITÉS DANS LES LIEUX PUBLICS
PROTÉGER CONTRE LE VOL, LE VANDALISME ET L’AGRESSION

• Vidéosurveillance urbaine
• Alarme, contrôle d’accès et sécurisation dans les ERP
• Solutions de sécurité électronique multi sites pour les collectivités

 

La sensibilité des infrastructures publiques suit voire subit les évolutions de la société : accroissement du risque terroriste, instauration de l’état d’urgence, augmentation de la délinquance et des actes d’incivilité, etc. Les mesures de protection et de sécurité doivent être en conséquence renforcées, tout en se pliant à certaines injonctions légales (par ex. réglementation de la vidéosurveillance).

zone urbaine

Zone urbaine

La lutte contre l’insécurité en zone urbaine est aussi bien la préoccupation des pouvoirs publics (mairies, élus, collectivités publiques…) que la volonté des citoyens. Elle se résume bien souvent à la « vidéoprotection » promue par le gouvernement contre le risque terroriste, mais perçue de manière ambiguë par la population.

La vidéosurveillance sert cependant la protection des biens et des personnes de manière beaucoup plus large :

En vertu des plans d’intervention et de prévention des risques établis selon les servitudes d’utilité publique, la sécurisation des zones urbaines peut s’appuyer sur tout équipement de :

Groupe scolaire

La sécurisation des groupes scolaires (écoles primaires et maternelles, collèges et lycées) fait régulièrement l’objet d’instructions de la part du ministère de l’Education nationale et du ministère de l’Intérieur. Il en résulte notamment la mise en place de PPMS (Plan Particulier de Mise en Sûreté), conçus pour la mise en sûreté des élèves et des personnels scolaires en cas d’incident (intrusion, incendie, attentat…).

La sécurisation des établissements scolaires se construit sur des diagnostics de sécurité, la sensibilisation de la communauté éducative, la mobilisation et la coordination avec les forces de l’ordre. Le déploiement d’équipements adaptés doit néanmoins prolonger et renforcer cette culture de la sécurité.

Les solutions de protection et de sécurité porteront une attention particulière aux vulnérabilités avérées d’un établissement donné, que ce soit en période d’activité scolaire ou non :

sécurité parking

Parking

Sécuriser un parking répond à plusieurs problématiques. La protection des véhicules contre les vols et les dégradations est la plus évidente ; elle s’étend à la protection des usagers contre les incivilités et les agressions ainsi qu’à celle des biens et cargaisons embarqués dans les véhicules (parkings poids lourds par ex.). La seconde problématique est la protection du site (bâtiment tertiaire, immeuble résidentiel, usine, site industriel…) auquel le parking est assujetti : tout accès entre les deux constitue en effet une vulnérabilité et offre des possibilités d’intrusion vers un site davantage sensible ou critique.

La sécurisation d’un parking va reposer sur les contrôles d’accès des véhicules et des usagers, la gestion des flux de circulation et éventuellement des équipements LAPI (Lecture Automatique de Plaques d’Immatriculation) sur des sites critiques ou sensibles. Les équipements de dissuasion, vidéosurveillance, détection, alarme et levée de doute s’adapteront aux caractéristiques du parking ou de l’aire de stationnement (parking de plein air, aérien, souterrain…).

Le confinement d’un parking souterrain, s’il facilite les solutions de protection du site, nécessite néanmoins certains aménagements : éclairages pour renforcer le sentiment de sécurité, SSI adaptés, systèmes de renouvellement d’air, etc.

Déchetterie

Les déchetteries ou toute installation de transit, regroupement ou tri des déchets posent des défis en termes de protection et sécurité, en raison de leur nature et de leur organisation. En période d’activité, les usagers évoluent dans un environnement accidentogène : manipulation de déchets potentiellement dangereux ou toxiques, circulation anarchique de véhicules, périodes de compactage ou de broyage des déchets, risques de chute, etc. En période de non-activité, les déchetteries font l’objet d’actes de malveillance ou d’incivilités : dépôts sauvages de déchets potentiellement toxiques ou dangereux, vols de matériaux (métaux, DEEE…) ou de matériel (carburant, outillage…), agression de personnel, etc.

L’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), à travers des guides règlementaires et des études sur la sécurité et le contrôle d’accès en déchetteries, propose des solutions techniques adaptées à l’environnement de ces sites. Outre des aménagements spécifiques, les déchetteries sont amenées à déployer des équipements de protection et de sécurité adaptés :